Dans la rueEn lutteGilets jaunes

À quoi s’attendre pour l’acte 30 des gilets jaunes à Rouen ?

Les festivités de l’Armada ont démarré. Les gigantesques voiliers sont arrivés à bon port et les milliers de touristes arpentent déjà les rues de notre ville. Si vous vous êtes déjà rendus aux abords des quais malgré la tempête vous n’aurez sûrement pas loupés la présence déjà importante de forces de l’ordre. Des simples policiers municipaux aux fourgons de gendarmes mobiles en passant par les agents de sécurité privée, la préfecture sort le grand jeu pour sécuriser l’événement.

57297821_2442112989334811_2210373213437820928_n

Cette entreprise sécuritaire est notamment justifiée par l’appel des gilets jaunes qui circule depuis quelques semaines sur les réseaux : à l’abordage ! Comme nous le relations dans un récent article, la prévention anti-terroriste se couple à la menace « gilet jaune », voir même se confond. Ainsi, la préfecture interdit toute manifestation revendicative non seulement dans le centre-ville comme c’est le cas depuis la mi-mars, mais aussi aux abords des quais et sur certains grands boulevards, jusqu’au Kindarena.

20190606_111843

Les gilets jaunes se demandent que faire ? Nous avons relevé différentes propositions sur les réseaux et vous en livrons une bref synthèse :

– L’idée globale n’est pas le blocage de l’événement mais de profiter de la présence de milliers de touristes et badauds pour se montrer et se faire entendre (on lâche rien !).

– Dès 10h, des gilets jaunes appellent au rassemblement à l’Hôtel de ville tandis que d’autres veulent se rendre directement sur les quais.

– A 14h un rendez-vous est lancé à la préfecture, d’abord sans gilet avant de le vêtir une fois nombreux.

– Une autre idée circule et paraît pertinente : rentrer sur les quais de l’Armada rive droite sans gilet, et entre 14 et 15h autour Panorama, s’agréger et simplement chanter (sans gilet donc action non-répréhensible).

– D’autres actions surprises sont à prévoir.

Quoi qu’il arrive, un tour en centre-ville et près des quais avec un gilet jaune en poche s’impose !

Rappelons que le « Festival Jaune » prévu initailement le soir aux abords du rond-point des vaches est annulé pour cause d’expulsion de la ZAD des palettes.

Fermer