Gilets jaunesPolice/Justice

Arrestation violente et coup de taser sur le rond-point des vaches

Malgré les arrêtés préfectoraux qui courrent depuis 3 mois sur le rond-point, les destructions systématiques de cabanes, les contraventions, l’expulsion de Notre Dame des Palettes, une poignée de gilets jaunes tiennent le bitume quotidiennement. N’en déplaise aux forces de l’ordre quelque peu irritées par leur détermination à ne rien lâcher.

Aujourd’hui, les gilets jaunes avaient décidé de distribuer un tract sans entraver la circulation. Un fourgon de police est alors intervenu et les agents ont procédé à des contrôles d’identité injustifiés et les choses se sont envenimées. Ils ont alors décidé d’interpeler l’un d’entre eux en se mettant à cinq sur lui pour l’emmener dans le fourgon où il a ensuite été tazé, à trois reprises selon nos sources, alors même que ses proches hurlaient à l’adresse des policiers qu’il est cardiaque.

Après la bennalisation des LBD et des grenades pour terroriser et mutiler les manifestants, les policiers n’hésitent plus à sortir les taser pour un simple contrôle d’identité. Rappelons que ces armes peuvent-être mortelles : un exemple ici.

Fermer