En luttePolice/JusticeUne

#G7Biarritz – Un manifestant pointé au LBD et agressé par plusieurs policiers.

La scène se passe après une tentative de manifestation sauvage repoussée par une charge policière qui entraîne quelques arrestations.

Différentes personnes accourent alors. C’est le moment où la BAC lance ses premières grenades lacrymogènes. La seule erreur de celui qui s’est fait agresser et tabasser c’est, comme il le raconte lui-même, d’avoir craché après avoir mangé du gaz.

Coups de poing, coup de pied dans la bouche après l’avoir fait tomber au sol à 10 contre 1. L’un d’entre eux n’hésite pas à le braquer au LBD à moins d’un mètre le doigt sur la gâchette. Encore un exemple de ce que donne l’impunité totale dont bénéficient les policiers qui savent très bien qu’ils seront systématiquement couverts par un pouvoir qui a besoin du soutien de tous les policiers pour durer. Encore un exemple de la lâcheté et de la crapulerie rendues possible par l’uniforme et l’insigne.

Quelque chose dans le regard de l’intéressé nous dit que à 1 contre 1 sans insigne et sans uniforme les choses se seraient peut-être déroulées autrement.

Photos prises par Rouen dans la rue

69914639_569903660213563_4635251748066295808_n70392926_569903666880229_8212091883585798144_n70404872_569903763546886_8365378020839522304_n70892604_569903720213557_8892500993460142080_n69956732_569903706880225_3647585707242815488_n69888400_569903823546880_7555861592751996928_n69967902_569903810213548_1522973430108913664_n70320869_569905033546759_7450257516698533888_n70277024_569905040213425_2666951279502163968_n

Fermer