Alors que les campagnes de communication du gouvernement et des éditorialistes tentent de semer la terreur parmi les rangs des gilets jaunes, la fatigue et la peur ne semblent pas épargner l’autre camp.

En témoignage cette interview d’un CRS réalisé par France Info, où l’on saisit bien quels sont les deux pôles qui tiraillent certains policiers : faire défection, « déposer les boucliers » et sortir du rang pour les uns; systématiser le recours à la violence – quitte à provoquer des « incidents très graves » – et tirer dans le tas pour les autres…