On a passé la journée sur différents points de blocage et notamment sur le rond point des vaches.
Et on a discuté revendications, colère, Front national et politique. Merci à ceux qui ont accepté de répondre aux questions. Dans l’urgence nous avions monté et publié une première vidéo qui a provoqué des commentaires et des questions. En réponse nous publions cette deuxième vidéo plus longue et en laissant plus de place aux propos entendus.

Sans suprise des réflexes racistes se sont évidemment exprimés, parfois spontanément, mais on a aussi croisé une colère réelle, une rage profonde, un ras-le bol général tant à l’égard de Macron et des élites que des partis et des syndicats. C’est-à-dire vis-à-vis de la politique classique. Mais pour une fois cette colère dépassait l’impuissance habituelle prenait forme : des blocages ont tenus jusqu’à tard dans la nuit où des bloqueurs ont réussi à se réinstaller après avoir été délogé par la police.

A l’heure qu’il est, le rond point est toujours bloqué. Et la suite de ce mouvement reste une inconnue.