Mardi 12 juin. Nouvel épisode de grève pour les cheminots. Alors que les médias tentent de taire la contestation de la réforme du rail, les pourcentages de grève s’élèvent à plus de 30% aujourd’hui. La durée de la grève est plus importante que le mouvement historique de 1995.

Ce matin, une fois de plus les cheminots sont montés d’un cran et ont coordonné une action d’ampleur régionale : le blocage du pont de Normandie. Caennais, havrais, dieppois, rouennais et d’autres encore ont pu savouré un chouette moment de lutte sur cette imposante infrastructure. Ils ont été rejoints par des hospitaliers et d’autres soutiens. Ils ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin… Affaire à suivre.