Contre-CultureDans la rueEn lutteJardins JoyeuxUneZones à défendre

Les Jardins Joyeux repeignent la devanture de SEDELKA Bilan de la journée. Les JJ : 2 - SEDELKA : 0

Ce samedi, les Jardins Joyeux avaient appelé à une manifestation dans les rues de Rouen pour contester l’expulsion qu’ils ont subie mardi 11 au matin. Après quelques prises de paroles sur la place de la Cathédrale, la foule de soutiens et habitants des Jardins Joyeux s’est dirigée rue du gros horloge en cortège. « SEDELKA fumier, on va te composter », « SEDELKA assassin » ou encore « SEDELKA en feu, le préfet au milieu » étaient scandés dans le cortège. Arrivés rue Jeanne d’Arc, un groupe s’est dirigé vers la façade de l’agence SEDELKA pour la recouvrir d’affiche et y jeter du compost.
Invités par les manifestants contre le pass sanitaire à prendre la parole au début de leur manifestation, les Jardins Joyeux et leurs soutiens se sont ensuite rendus place de l’hôtel de ville où ils ont pris la parole, dénonçant la mise à la rue de familles en plein hiver. Alors que la manif reprenait la rue Jeanne d’Arc, un nouvel arrêt devant l’agence SEDELKA a permis à des soutiens des Jardins Joyeux de taguer « SEDELKA ça commence » sur la vitrine.

Bilan de la journée. Les JJ : 2 – SEDELKA : 0