catastropheCoronavirusDans la rueEn lutteSocialUne

VIDEO – Pillages et réappropriations dans plusieurs pays d’Amérique du Sud sous confinement

🔴 PILLAGES ET REAPPROPRIATIONS
dans plusieurs pays d’Amérique du sud

Mexique, Honduras, Panama et Colombie

Comme en Italie du Sud, le covid-19 produit des explosions de colère dans des pays d’Amérique centrale et d’Amérique du sud. Face à l’inaction gouvernementale et poussés par la faim et le manque d’argent, les gens décident de se servir eux-mêmes dans les magasins et les camions de nourriture comme à César dans le Honduras. On assiste à des scènes de pillage collectif qui ressemblent davantage à des formes de réappropriation collective.

Au Mexique, 138 personnes, 95 à Mexico et 43 autres dans l’ État du Mexique ont été arrêtées pour tentative de pillage pendant la crise du coronavirus (COVID-19). Les autorités parlent de :  » tentatives de vol de masse dans des centres commerciaux, des supermarchés, des magasins libre-service et des dépanneurs. » S’il s’agit parfois de téléphones portables, de boîtes à cigares, de déodorants et de bouteilles d’alcool, il s’agit bien souvent de produit de première nécessité. Comme en Italie, c’est parfois sur Facebook que s’organisent des RDV pour se rendre dans tel ou tel supermarché.

Même situation au Brésil où Bolsonaro commence à s’inquiéter : « Les entreprises ne produisent plus rien. Elles ne peuvent plus payer leur personnel. Et si l’économie s’effondre, on ne pourra pas payer les fonctionnaires. Le chaos nous guette ».

Après le virus, c’est donc la révolte qui pourrait se répandre comme une traînée de poudre.

Fermer